11 avril 2013

Salut.
Vierge feuille, toi qui m'a bien attendue pendant déjà très longtemps. Temps, toi chose cruelle qui me fait cet effet là. Salut à toi nuit accablée, soûlée que la plupart des cris se produisent en ta présence. Je suis revenue pour scruter à nouveau tes merveilles, ta beauté dont je suis incroyablement folle.
Vous, qui faîtes déjà partie de moi je ne vous parle pas. J'en ai marre de vous parler. De ne faire que cela, continuellement, je passe à autre chose.
Toi mon amie,que j'ai cité en premier, je m'excuse tout d'abord de te faire subir des changements, je dois ça à tout ce que je touche, on m'avait dit une fois que l'homme détruisait tout. Aujourd'hui, j'y contribue et ne m'étonne plus.
Je sais maintenant, tu t'attends à ce que je te dise enfin ce qui ne va pas cette fois. Car tu le sais maintenant, que je ne viens à toi qu'à des moments pareils. Que lorsque je n'en peux plus de.. tout. Que lorsque la solitude m'envahit, la tristesse me pousse à me confier pour que le bien-être émerge, au moins une fois. 
Mais je n'ai que toi.
Je crois que tu t'y es habituée. Parler pour ne rien dire. Mais je pense que tu vois tout.


Posté par unevie37 à 23:29 - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur Salut.Vierge feuille, toi qui m'a bien attendue

Nouveau commentaire